Célia, Le Jour ou La Magie s'éveilla

Et si un jour La Magie déferlait sur le monde que nous connaissons..?
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Délirium de Camille

Aller en bas 
AuteurMessage
Camille Labarrière
Magicien Réciteur
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 31
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Délirium de Camille   Lun 12 Juin - 11:18

humf... puisque j'attend des commentaires sur mon travail RP (pour savoir si je peux continuer dans la même lignée), je vous offre des bouts de mon travail.

On y va? Allez. c'est partit. Hihi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille Labarrière
Magicien Réciteur
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 31
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Délirium de Camille   Lun 12 Juin - 11:20

Il s'agit ici de la première version d'une prophétie, réalisé par Jérémy et moi même. (je protège l'autre de vos regards indiscret... mdr)


Dans le secret de mon âme, je sais ce qu’il adviendra aux Hommes lorsqu’ils prendront conscience de leurs pouvoirs. Les règles ne m’autorisent qu’à les guider dans leur secours.
Tout basculera lorsque les hommes prendront consciences de leurs pouvoirs. Tant que le Juste ignorera ses possibilités, la Terremère respirera. Il faudra prendre garde, car dés lors où le Juste s’éveillera, les ténèbres s’agiteront en son sein et la Terremère commencera sa gestation dans un cri qui se répercutera dans tout le pays. Et à l’heure où la Terremère saignera, le Pur apparaîtra. Lors de la rencontre à l’endroit où mènent tous les chemins, les peuples verront venir à eux les guides qui leurs étaient destinés de toutes éternités. Tous se rassembleront pour l’affrontement. Aidés par les Veilleurs, le destin de la Terremère se jouera lorsque le Juste se verra…


Dernière édition par le Mer 14 Juin - 20:03, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille Labarrière
Magicien Réciteur
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 31
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Délirium de Camille   Lun 12 Juin - 11:24

Et voici le...



PROLOGUE




An –5 ; jour 17 de Pouviffial



Des guerres continues, des contrebandiers sans cesse renouvelés, les maladies qui accompagnent la vermine, les bandits qui détroussent les pauvres gens, les politiciens avides de pouvoirs, les voleurs tuant pour un bout de pain, la misère qui s’abat sur le pauvre monde, les récoltes ravagées par les insectes, les pirates naufrageant les misérables frégates marchandes…

Pour de l’argent. Pour du pouvoir. A cause de cela, des gens disparaissent. Comment arrêter ce carnage ? Ce fléau ravage tous les pays. Comment stopper cette décadence ?

Si seulement quelqu’un voulait bien m’écouter… Mais les gens se croient les plus intelligents. Bizarrement, se croire le meilleur fait partie de la nature humaine. L’orgueil. C’est une de ces choses interdites que l’homme n’arrive pas a s’interdire.

Si seulement il le voulait.

Cela fait des années que je cherche un moyen de tout changer.

Je crois que maintenant j’ai trouvé la solution. Dès demain, je mettrais tout en œuvre pour améliorer ce monde.

Mes amis. J’irais les voir et je leur parlerais. Si il y a bien des personnes en qui je peux avoir confiance, c’est eux.

Ils m‘écouteront.

Et à nous trois, nous pourrons enfin modifier le monde.

Il n’y a rien de mal à ça. Je n’ai pas à me justifier.

« Pour un monde meilleur. » Ce sera notre devise.



Journal Personnel
Felgueran


Dernière édition par le Mer 14 Juin - 20:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shotaro
Admin
avatar

Nombre de messages : 318
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Délirium de Camille   Lun 12 Juin - 11:45

Salut!

C'est sympa, là aussi, il va falloir nous en donner plus, car tu nous mets l'eau à la bouche mais on reste sur sa fin ^^

Juste deux trucs :

"Dans le secret de mon âme, je sais ce qu’il adviendra aux hommes lorsqu’ils prendront conscience de leurs pouvoirs."

Je pense que "... je sais ce qu'il adviendra des Hommes..." est plus correct. C'est plutôt advenir de plutôt que advenir à.

Et tu parles de "veilleurs", ils semblerait que cela soit des personnages relativement importants, de ce fait je mettrais une majuscule à "Veilleurs".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://celia.bbconcept.net
Camille Labarrière
Magicien Réciteur
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 31
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Délirium de Camille   Lun 12 Juin - 11:48

Je te remerci de tes commentaires, je m'emploi à faire les modifs partout ou cela est nécéssaire. Rire

Mais pour le H à homme, je le laisserais comme cela. Et oui, c'est un dieu qui écrit, les Hommes à cotés ne sont... que scarabés...

EDIT:


et aprés mure réflexion avec Jérémy, nous préférons laisser "aux" hommes.


Dernière édition par le Lun 12 Juin - 13:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tessa Sheldon
Magicienne Traceuse
avatar

Nombre de messages : 107
Date d'inscription : 18/04/2006

MessageSujet: Re: Délirium de Camille   Lun 12 Juin - 12:50

Là question n'est pas vraiment là :
_homme, c'est pour désigner un mec, un mâle.
_Homme, ça désigne un humain.

Disons que dans un soucis d'actualité et d'égalité des sexs, il serait mieux de mettre une majuscule ;) sauf si tu parles effectivement uniquement des hommes (mâles)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille Labarrière
Magicien Réciteur
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 31
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Délirium de Camille   Lun 12 Juin - 13:00

je vois ce que tu veux dire, je laisserais Jérémy Juge de la question, mon avis étant partagé. Grrr!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeremy Coudel
Magicien Réciteur
avatar

Nombre de messages : 134
Localisation : France
Date d'inscription : 07/05/2006

MessageSujet: Re: Délirium de Camille   Lun 12 Juin - 13:36

Mon avis est aussi partagé mais je serais d'accord avec Tessa, on a toujours tendance à confondre Homme, avec homme. Certains penseront homme en matière d'humanité et d'autres diront hommes en parlant du sexe. Mais pourquoi désigne t'on l'éspèce Homme ? Je ne sais pas. On pourrait dire Humaine. Mais bon ... Effectivement chacun peux voir ce terme différemment. Alors pour moi ce n'est pas une question de majuscule ou de minuscule mais de désignation. Je vous laisse réfléchir à cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anirae.forumactif.com
Shotaro
Admin
avatar

Nombre de messages : 318
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Délirium de Camille   Lun 12 Juin - 21:06

lol justement! C'est une question de majuscule Gnark

Sans maj c'est l'homme en opposition à la femme et avec maj c'est Homme dans le sens race humaine....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://celia.bbconcept.net
Sophie Tremblay
Magicienne Réciteuse
avatar

Nombre de messages : 157
Localisation : Derrière mon ordinateur
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Délirium de Camille   Mar 13 Juin - 4:10

Vachement sympa, j'aimerais en savoir plus, ma foi !
Par contre j'aimerais savoir exactement pourquoi ce topic serait un délirium... tout cela ne me semble pas être un délire.. quoique je peux me tromper..

Enfin, je vais continuer à suivre le topic ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille Labarrière
Magicien Réciteur
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 31
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Délirium de Camille   Mer 14 Juin - 20:05

Ceci n'est pas un délire en fait, le seul délire que je me suis permit c'est de le nommer ainsi...

Mort de Rire

J'ai mit une majuscule finallement... Tic!

A bientot pour de nouvelles aventures!!


Dernière édition par le Ven 16 Juin - 21:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sophie Tremblay
Magicienne Réciteuse
avatar

Nombre de messages : 157
Localisation : Derrière mon ordinateur
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Délirium de Camille   Jeu 15 Juin - 11:25

Citation :
Ceci n'est aps un délire en fait, le seul délire que je me suis permit c'est de le nommer ainsi..L.

Humm.. je crois que c'est la meilleure justification que j'ai vu d'puis longtemps Rire

Vraiment bravo ! dahahahaaaa... vivement la suite Tic!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille Labarrière
Magicien Réciteur
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 31
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Délirium de Camille   Ven 30 Juin - 12:57

CHAPITRE I




An 0; Jour 1 de Chalsud


La guerre, encore la guerre. Depuis maintenant plusieurs siècles déjà, la guerre faisait rage entre les deux royaumes. Les Inois dévoraient les prisonniers blessés et les Hampcrois se vengeaient sans cesse. A part le cannibalisme des gens de la Ine, il n’y avait aucune raison pour que la guerre soit, elle ne devait pas être.
Le prince héritier du trône de la Hamp, dans sa tente noire, tournait en rond en ruminant de sombres pensées. Son conseiller était assis en face de lui, devant un bureau et attendait pour noter ce qu’il lui dicterait.

-Assez, Norbert! lui cria celui ci, Vous êtes mon conseiller, non ?
Aidez-moi donc à mettre fin à cette stupide guerre !


Le pauvre conseiller ne savait que dire. Son Prince, quoi qu’il dise, râlait à chacune de toutes ses propositions .

-Que dois-je dire à mon père pour qu’il cesse ces batailles infantiles. Et qui plus est, sont stériles.

-Il est vrai que l’on ne nomme pas votre père le sanguinaire pour rien.

-Vous pouvez vous taire, si c’est pour dire des sottises aussi idiotes que ça. Mais c’est vrai qu’il s’en moque.
-- reprit il sur un ton un peu plus faible que d’ordinaire avant de retrouver sa colère -- Mais aidez-moi, vous, bougre d’idiot!

Le conseiller n’était pas fou, il hésitait à dire ce qu’il pensait, car vu son humeur, le prince risquait de se mettre dans une des rages qui ne le quittait que rarement depuis son adolescence.

-Eh bien. Peut être que. En…

-Eh bien ? Dites ! Qu’est ce que vous attendez pour parler ?

-J’y venais mon Seigneur. Donc. Peut être qu’en…



-Seigneur ! Seigneur ! …


Thufir, un soldat de la garde attaché au roi, les interrompit. Son visage, laissait Norbert pensif : le jeune homme devait à peine sortir de la forge où il avait dut passer la plupart de son enfance. Mais le secrétaire savait que l’on pouvait lui faire confiance car il avait un bon visage.
Thufir arriva en courant, leva un pan de la tente et se fraya un chemin à travers le léger bazar qui jonchait le sol. Il leva la tête et ouvrit en grand la bouche, le visage transformé par la vision d’horreur qu’il avait eu : c’était son premier combat, sa première guerre. Et il pleurait son sang et toutes les larmes de son corps sur le sol.

-Seigneur…, reprit-il. Notre Roi est… Il est… Il est mort…

La fin de sa phrase mourut dans un sanglot qu’il n’étouffât pas.
Le conseiller ne savait que dire : il appréciait Hampcorté, mais il était brutal avec ses ennemis, trop. L’héritier du trône lui-même semblait horrifié. Il n’en montra cependant rien : un roi se doit d’être intouchable.
Et c'est en constatant que leur roi s’en moquait, que Thufir et Norbert en furent un peu choqués.

-Emmenez-moi à lui. dit-il tout en gardant la tête haute.

Thufir emmena son Seigneur à travers les tentes des soldats. Il fallait les traverser pour atteindre la tente pourpre du roi. Tout était propre, bien rangé et rien ne laissait paraître qu’il y avait la guerre hors du camp, si ce n’est les armures encore rougies par le sang des ennemis tout comme celui des amis, que les soldats nettoyaient. Les généraux faisaient en sorte que tout soit en ordre et que les tentes des soldats soit régulièrement aérées et nettoyées pour occuper les soldats : en temps de guerre, il faut toujours occuper les soldats pour qu’ils ne sombrent pas dans la folie car, c’est bien connu, un esprit inoccupé se torture.
L’agitation causée par la guerre n’était donc que peu perceptible dans le camp, jusqu’à ce que l’on s’en éloigne d’environ dix toises.

Thufir et le nouveau roi marchèrent d’un pas alerte devant les soldats étonnés. Ceux-ci n’étaient pas encore au courant de la mort de leur chef sanguinaire.
Ils croisèrent peu de blessés car la plupart étaient vite fait prisonniers…

Devant la tente pourpre du roi, le soldat de faction jouait aux dés. Dès qu’il aperçut le nouveau Seigneur de la Hamp et le garde du roi, il se leva. Il ne savait que dire. Cependant, après quelque temps d’hésitation et un regard noir du prince héritier, il leva sa lame et annonça :

-Le Roi !

Une fois rentré seul dans la tente, l’homme se mit à regarder fixement son père. Celui ci avait le crane fendu au niveau de l’oreille droite, son casque ayant du être enlevé avant que le coup ne soit porté. Sa jambe gauche faisait un angle bizarre au niveau du genou ; son tibia s’était déboîté et sa jambière s’enfonçait dans sa chair. Son bras droit ne pourrait plus jamais tenir de plume : il a dut être broyé par une catapulte, ou par un cheval… la catapulte étant le plus probable. Il s’attarda encore sur quelques détails de la nouvelle anatomie de son père, qui n’était d’ailleurs que peu reconnaissable, par le sang dont il était maculé.
Un vieil homme caché derrière un paravent sourit, contrairement à ses habitudes, et s’avança derrière le prince héritier du trône de façon à ne pas être vu. Sa petite barbe blanche taillée en pointe cachait à peine le col de sa longue robe verte. Il était courbé sur un bâton aussi grand que lui.

-Notre Roi est mort en brave, dit l’homme. Hampcorté était un homme formidable qui était fidèle envers son peuple.

Le fils du roi fut légèrement surpris de savoir le conseiller de son père ici. Il avait toujours été partout.

-Oui, répondit le nouveau roi de la Hamp, mais il aimait la guerre, et c’est ce qui lui a causé du tort…

-Tout le monde à ses petits défauts, mais votre père a agi pour votre peuple qu’il aimait avant tout.

-Peut être… Mais mon père…

-Bah ! Arrêtez de vous lamenter sur votre père ! C’est le passé…

-Felgueran ! -- jamais le prince héritier n’avait été aussi en colère envers cet homme. -- Vous ne nous avez jamais parlé ainsi, Felgueran. Ni à moi, ni à mon père ! Pourquoi aujourd’hui ? !

Le vieil homme sourit : ce nouveau roi promettait d’être à la hauteur de ses espérences. D’ailleurs, celui ci repris la parole, un peu plus calme que précédemment.

-Vous avez, je trouve, suffisamment servi notre famille. Vous avez été esclave, puis notre serviteur, ce qui est en soi un changement de statut social important. Et enfin vous avez été et vous êtes encore notre conseiller le plus dévoué. Je vous autorise à partir.

-Je vous comprend mon Seigneur, vous devez être bouleversé. Mais, voyez-vous, je préfèrerais rester avec vous.

-Et bien prenez ceci comme un ordre.

Le conseiller sourit. Il avait gagné. Il était libre. Dorénevant, se serait le seul qui se permettrait une aussi grande familiarité avec lui…

-A vos ordres mon Seigneur. Je ne voudrais surtout pas vous offenser, mais où vais-je aller dorénavant ?

-Vous m’épuisez Felgueran. Vous avez bien une retraite ? Non ? Il me semble que vous en aviez fait construire une dernièrement. Vous savez : celle en forme de champignon.

-Assurément mon Seigneur. Mais si vous pouviez parler moins fort, on va vous entendre. Et puis... Qui va me remplacer ?

-Il suffit ! Partez !

Felgueran sourit et partit. Il n’était plus aussi courbé qu’avant : il avait l’air comme rajeuni de s’entendre débarrassé d’un fardeau bien assez inutile. Il n’avait pas non plus son habituel air maladif : il n’avait plus besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Camille Labarrière
Magicien Réciteur
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 31
Date d'inscription : 04/05/2006

MessageSujet: Re: Délirium de Camille   Ven 30 Juin - 12:58

vous me pardonnerez, mais maintenant que je me relis, je trouve ceci lègerement fade au point de vue écriture...

Mais je ne compte pas faire de retouche pour le moment... Sourire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jeremy Coudel
Magicien Réciteur
avatar

Nombre de messages : 134
Localisation : France
Date d'inscription : 07/05/2006

MessageSujet: Re: Délirium de Camille   Ven 30 Juin - 13:16

Moi, j'aime bien ton histoire mais bon, c'est moi. Mais je ne pense pas être le seul à apprecier, tout le monde voudra la suite et tu donnes notre capital la. Moi, je ne fais rien paraître de la mienne, ce ne sont que des nouvelles que je met. Moi je dis... Decide toi. Tu donneras la suite ou pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://anirae.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Délirium de Camille   

Revenir en haut Aller en bas
 
Délirium de Camille
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» bon anniversaire Camille
» Bon anniversaire Camille
» Camille Rose Naturals
» LA B... à CAMILLE
» [actualite-de-stars.com] Joyeux anniversaire Camille raymond

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Célia, Le Jour ou La Magie s'éveilla :: Hors Jeu :: Nos Histoires :: Nos Histoires Hors RP-
Sauter vers: