Célia, Le Jour ou La Magie s'éveilla

Et si un jour La Magie déferlait sur le monde que nous connaissons..?
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Début d'une petite nouvelle

Aller en bas 
AuteurMessage
Shotaro
Admin
avatar

Nombre de messages : 318
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Début d'une petite nouvelle   Ven 30 Juin - 11:38

En cette fin de matinée ensoleillée, c’était un imposant convoi qui cahotait lentement sur la petite route de terre sertie dans la forêt bordant le village de Verhesy. L’avant-garde composée de six cavaliers chevauchaient deux par deux les uns derrière les autres. Leurs armures couleur bronze jetaient des éclats dorés au gré des rayons du soleil transperçant çà et là le feuillage. Ils étaient suivis d’une énorme roulotte attelée à deux puissants ashrakhs, les deux mastodontes affichaient la mine de deux fourmiliers atteints de gigantisme, leur trompe se balançant au gré de leur pas nonchalant et régulier. Quatre autres cavaliers identiques aux premiers fermaient la marche de la caravane et deux hommes à cheval progressaient côte à côte à hauteur de la roulotte. Ils n’avaient pas beaucoup parlé pendant le voyage. Le plus vieux était d’un caractère taciturne, il n’ouvrait la bouche que lorsqu’il avait quelque chose à dire. Fenil, puisque c’était son nom, n’étaient pas ce genre de personne qui babille sans arrêt et qui dit tout ce qu’il lui passe par la tête dans le seul but d’entretenir la conversation. Hagan, son compagnon, était tout à l’opposé, il parlait, il parlait ! Il avait le don de fatiguer Fenil sous le flot de ses paroles. Hagan était bien plus jeune que son mentor, mais selon Fenil la jeunesse de celui-ci ne constituait aucunement une raison de bavarder comme une pie. Le jeunot qui s’était tu voici plus d’une heure n’y tenait plus :
_Dites-moi Fenil, entama-t-il, vous croyez que le vieux va supporter ce long voyage ? Voici des mois que nous sommes partis et je le trouve bien fatigué moi !
_Comment as-tu appelé Maître Etzgereone ?! Fenil n’en revenait pas, mais pour qui se prenait ce petit imbécile pour ainsi manquer de respect à un Eveilleur, qui plus est celui auprès duquel il était au service ?
_Bah il n’est plus tout jeune notre Eveilleur, il commence à accuser son âge, fit Hagan, une grimace sur le visage.
_Ecoute-moi bien jeune insolent, si jamais tu venais encore à manquer de respect à Maître Etzgereone dans le futur, je te transperce de mon épée, tu m’entends ? Fenil était hors de lui, ce gamin était une plaie, non seulement il était bavard et Ô combien ! Mais en plus il était doublé d’un paltoquet sans cervelle. Hagan ne pipa mot, il savait quand il était allé trop loin et qu’il avait mis son formateur en colère. Réellement en colère, ce n’était pas de ces petites engueulades démonstratives qu’il avait l’habitude d’essuyer, non, là Fenil était vraiment hors de lui. Le vieil homme le tançait, son regard dur planté comme deux flèches cristallines bleues dans ses jeunes yeux sans assurance.
_Fenil, je…
Le regard si dur se changea en stupeur, les yeux s’arrondirent et tout le corps de Fenil se raidit.
_Fenil, mon vieil ami…
_Je vous écoute Maître Etzgereone, répondit le vieil homme. Fenil avait été au service de son maître pendant plus de quarante ans et pourtant il était toujours aussi mal à l’aise quand celui-ci s’adressait à lui directement dans son esprit. Bien qu’Etzgereone chuchotait le plus faiblement qu’il put, Fenil avait l’impression qu’il lui hurlait dans la tête, cela lui était de plus en plus désagréable. Voici bien une chose qui va fermer le caquet à ce jeune imbécile de Hagan le jour où le Maître s’adressera à lui de cette manière pour la première fois, Fenil, lui, avait mis trois jours pour récupérer toutes ses facultés. La puissance d’un Eveilleur est incommensurable et Hagan comprendrait que Maître Etzgereone était loin d’être un vieillard fatigué malgré ses quatre cent trente-huit années.
_Arrivons-nous bientôt ou allons-nous devoir nous arrêter pour déjeuner ? Demanda le Maître.
_Nous sommes en vue de Verhesy Maître, nous devrions y être dans une heure, mais nous ferons à votre convenance si vous souhaitez vous arrêter pour vous restaurer.
_Une heure dis-tu ? Je pourrais bien attendre jusque là, allons ! Chuchota Etzgereone.
_Bien, Maître, répondis Fenil qui sentit le lien télépathique se rompre presque aussitôt. Il tira un coup bref sur la bride de son cheval et rejoignit les deux premiers hommes en armure du convoi afin de les entretenir du désir de l’Eveilleur de se restaurer à destination. Les cavaliers pressèrent le pas et docilement les deux ashrakhs s’adaptèrent au nouveau rythme.



Perché dans un chêne, le gamin s’affairait à collecter tous les glands qu’il pouvait autour de lui. Les enfants de Verhesy étaient des cueilleurs, les travaux plus pénibles comme travailler dans la carrière ou dans les champs viendraient plus tard. Leur souplesse et leur agilité faisaient merveille pour effectuer les cabrioles qu’exigeait la cueillette dans les arbres, bien sûr des chutes se produisaient, mais chaque métier comprenait sa part de risque après tout. Tendu de tout son corps il essayait de récupérer quelques beaux fruits qui le narguaient à quelques centimètres de ses petits doigts quand son regard se posa sur la route qui menait au village et aperçut une équipée de plusieurs hommes ainsi qu’une énorme roulotte tirée par deux solides ashrakhs. Il resta en admiration devant ces deux bêtes splendides, ils avaient des ashrakhs aussi au village mais pas de cette qualité, les leurs étaient plus petits et moins massifs, leur puissance suffisante pour tirer la herse et tracer les sillons dans les champs. Le gosse descendit rapidement de l’arbre et courut à toutes jambes vers son village. Lorsqu’il déboula dans la rue principale de celui-ci il claironna : « Le voilà ! Le voilà ! L’Eveilleur arrive !! » .
Les gens sortirent des différentes maisons et autres commerces, qui du maréchal ferrant, qui de la taverne, qui du tanneur, si bien qu’une foule fut bientôt réunie au milieu de la rue pour accueillir le convoi tant attendu.
_Alors, ça y est ? Ton petit dernier va vivre son Erengath ? Il faut te faire une raison mon vieux, tu vieillis !
Petran se retourna et découvrit le gros visage rougeaud du maréchal ferrant qui le toisait, goguenard.
_Ca ne m’empêchera pas de te ramener et de te coucher comme d’habitude après nos beuveries Branan ! répliqua-t-il, un grand sourire sur le visage. Le gros commerçant partit d’un rire de basse et frappa amicalement dans le dos de son ami. C’est vrai que Petran était fier de pouvoir présenter Ashran, son unique fils devant l’Eveilleur. Il avait eu trois enfants, mais un seul garçon et l’Eveil ne se pratiquait que sur les jeunes mâles. Cet état de fait ne découlait pas d’un quelconque précepte sexiste mais l’éveil à la magie ne se réalisait pas sur les filles, c’était comme ça, la Nature était ainsi faite. Tous les petits garçons d’Ajenshra étaient des mages potentiels mais pour cela il fallait passer le cérémonial de l’Erengath pratiqué par un Eveilleur. Petran ne savait pas vraiment comment cela fonctionnait et à vrai dire il ne s’était jamais réellement posé la question à cause du simple fait que cela ne l’intéressait pas vraiment. En tant qu’homme cultivant la terre il était loin de toutes ces considérations magiques bien que lui-même fût éveillé, il était capable d’accélérer la germination des végétaux. Son pouvoir avait d’ailleurs tracé sa voie de paysan, ses récoltes étaient toujours saines et abondantes, ce qui mettait Verhesy à l’abri d’une quelconque famine et par ces temps difficiles c’était un bienfait. Tous les villages n’avaient pas un mage comme lui, alors en plus d’aider à la germination des champs des autres paysans de Verhesy, chaque année Petran faisait une tournée des villages avoisinant pour faire germer les plantations de ses collègues.
Bientôt, en haut de la colline, sur la route apparut lentement la caravane d’Etzgereone et elle commençait sa descente vers Verhesy. L’excitation gagnait la foule, même si l’Eveilleur passait régulièrement exercer son art dans leur village, sa venue était toujours un évènement. L’Eveilleur était apprécié de la population, il avait la réputation d’être un mage bon et humain. Quand il entendait cela, Petran ne pouvait s’empêcher de sourire car les Eveilleurs n’étaient pas humains, il n’aurait d’ailleurs pas su exactement qualifier la nature d’un personnage comme Etzgereone. La légende disait que les Eveilleurs naissaient au cœur des puits de magie qui parsemaient la surface d’Ajenshra, ils se comptaient au nombre de sept, mais personne ne savait vraiment où ces puits se trouvaient, des curieux avaient bien essayé de trouver leurs emplacements sans succès.
Le cortège s’apprêtait à entrer dans Verhesy, la foule s’écarta et la caravane s’immobilisa au milieu de la rue. Fenil s’avança et déclara :
_Habitants de Verhezy, l’Eveilleur Maître Etzgereone est arrivé ! Le cérémonial de l’Erengath aura lieu demain soir sur la place du village !
Les villageois écoutèrent à peine l’annonce de Fenil, il le savait et ne s’en formalisait pas, tout ce qui les intéressait était de voir ou tout au moins d’apercevoir le mage. La foule était silencieuse, en attente. La grosse porte en bois sur le côté de la roulotte s’ouvrit, les gens retinrent leur souffle et bientôt l’Eveilleur emmitouflé dans une cape à capuchon pourpre et richement ouvragée de motifs cabalistiques brodés de fils d’or, s’extirpa de son cocon roulant. De bout derrière Fenil, le dépassant de trois bonnes têtes, Etzgereone leva la main et présenta sa paume à la foule. Celle-ci accueillit ce signe de paix dans une explosion de joie et d’applaudissements. Petran était encore une fois fasciné, il voyait pourtant Etzgereone pour la huitième fois depuis qu’il était né et à chaque fois, le charisme du mage le terrassait. Il faut dire que l’Eveilleur en imposait, l’immense silhouette encapuchonnée était d’une forte belle stature, une fine barbe blanche coulait de l’intérieur du capuchon comme un filet de lait et sur la poitrine du géant était brodé l’insigne officiel des Eveilleurs. Fenil reprit la parole :
_Habitants de Verhesy, Maître Etzgereone va maintenant prendre congé et aller s’installer dans ses quartiers pour se restaurer et se reposer, le voyage a été long.
Alors que Fenil et son maître n’avaient pas encore esquissé leur mouvement, la foule s’écarta pour donner libre accès à la taverne aux deux hommes. Dans chaque village la taverne avait en permanence des chambres prêtes à accueillir l’Eveilleur et sa suite et elles étaient exclusivement réservées à cet effet.
Petran s’impatientait.
_Allé ! Fais-le ! Fais-le !!
Etzgereone, avant d’entrer dans la taverne, se retourna vers sa caravane et leva à nouveau la main. Dans une pluie de lumière, les dix chevaliers en armure’évanouirent, seul restait Hagan sur son cheval et la roulotte atelée aux deux ashrakhs. La foule émit un « Oooh ! » admiratif et Petran lui était satisfait, c’est ce qu’il attendait. L’Eveilleur entra dans la taverne suivi de Fenil. La foule s’égaya et chacun retourna à ses occupations. Bientôt Fenil reparut sur le pas de la porte de la taverne et lança des instruction à Hagan afin qu’il s’occupât de la roulotte et de donner leur pitance aux ashrakhs. Maître Etzgereone l’Eveilleur était arrivé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://celia.bbconcept.net
Shotaro
Admin
avatar

Nombre de messages : 318
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Début d'une petite nouvelle   Mar 4 Juil - 2:31

Pfouuuh! Tout ça? Eh ben! Arrêtez de parler comme ça, la base de données de Forumactif ne tiendra jamais!! Rire Rire Rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://celia.bbconcept.net
Sophie Tremblay
Magicienne Réciteuse
avatar

Nombre de messages : 157
Localisation : Derrière mon ordinateur
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Début d'une petite nouvelle   Mar 4 Juil - 3:37

Hihi

Bon bon bon... l'autre jour j'ai lu ton texte, et je dois dire que j'ai vraiment adoré. C'est prenant et plutôt chic dans son genre. Bravo pour l'originalité, j'ai hâte de lire la suite...
Mais bon.. hem.. menfin...
Pour le reste, faut dire que j'ai l'impression que beaucoup de gens sont occupés (incluant moiiiiii >.<) alors c'est sur que les posts sont pas en quantité phénoménale en ce moment...

Faut pas s'inquiéter par contre, j'aime trop cet endroit et mon perso pour oublier complètement le boulot... Je le note
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shotaro
Admin
avatar

Nombre de messages : 318
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Début d'une petite nouvelle   Mar 4 Juil - 12:05

lol oui oui je sais Tic!

Bah content que ça te plaise, j'ai écrit ça lors d'une de mes (trop) nombreuses nuits blanches, non pas que je sois insomniaque, mais j'ai un rythme eveil/sommeil bien à moi on va dire Rire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://celia.bbconcept.net
Sophie Tremblay
Magicienne Réciteuse
avatar

Nombre de messages : 157
Localisation : Derrière mon ordinateur
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Début d'une petite nouvelle   Mar 4 Juil - 17:24

HUmm....moui... je connais...
Rythme éveil/sommeil particulier, j'en suis aussi victime ^^"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shotaro
Admin
avatar

Nombre de messages : 318
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Début d'une petite nouvelle   Mer 19 Juil - 6:32

Je préfère la nuit, tout est plus calme, plus simple, moins bruyant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://celia.bbconcept.net
Sophie Tremblay
Magicienne Réciteuse
avatar

Nombre de messages : 157
Localisation : Derrière mon ordinateur
Date d'inscription : 03/05/2006

MessageSujet: Re: Début d'une petite nouvelle   Mer 19 Juil - 19:16

Je suis parfaitement d'accord !
Par contre voir le soleil une fois de temps en temps n'est pas si mal...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Début d'une petite nouvelle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Début d'une petite nouvelle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» petite nouvelle
» Petite nouvelle
» Petite nouvelle sur Dijon...à la recherche de z'amis
» Petite nouvelle parmie vous !
» Boombo, une petite nouvelle ;-)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Célia, Le Jour ou La Magie s'éveilla :: Hors Jeu :: Nos Histoires :: Nos Histoires Hors RP-
Sauter vers: